« Ultime adresse » de Claudio Ceni § Littérature et cinéma

Et si on jouait au CASTING?

http://www.claudioceni.ch/

Un roman passionnant  qui nous entraîne au coeur d’une famille éclatée, touchée par la catastrophe du 11 septembre.  Après un tel choc, que deviennent nos aspirations, nos désirs? La beauté peut-elle émerger du chaos? Les  personnages se dévoilent peu à peu, en un ballet de voix intérieures et de dialogues révélateurs.

Le début : Le regard perdu dans le vide, elle commence à parler, d’une voix hésitante et fragile qui fait vaciller le silence de l’appartement.

-Je voudrais un chant, oui, c’est un chant qu’il nous faudrait. Un chant de larmes et de viscères. Un chant de silence, comme une mélopée indienne dans le couchant d’un désert écarlate. Un tribut sanglant aux victimes innocentes. Une adresse à l’effroi de ceux qui ont vu fondre, telle la gueule béante d’un squale aux mâchoires avides, la terreur absolue, finale, aux fenêtres d’un matin de septembre. L’immonde qui déchire soudain le quotidien. Le hurlement des tuyères mêlé au cri animal. Le ciel transpercé, le verre explosé, le béton pulvérisé. L’acier transmuté en rasoirs liquides. Du kérosène pour linceul dans un holocauste télévisé, en direct planétaire…(…)

Et si on jouait à faire un CASTING?

Bien sûr, on imagine nos propres personnages lors de la lecture d’un roman. Voici les visages que je prêterais aux principaux protagonistes :

 

Kevin-Headshot-e1349208888226

Robert, le père  (Kevin Spacey)

Se sentir écrivain, est-ce déjà l’être? Est-il possible de corriger le cours de notre vie? Peut-on se lancer dans l’univers du trading innocemment? L’amour des livres est-il une raison de vivre? Un artiste peut-il être  satisfait de son travail? Qu’est-ce qu’un « orgasme sidéral » pour lui? Et surtout, que lui est-il arrivé le 11 septembre 2001?

susan-sarandon

Sam, la mère (Susan Sarandon)

Comment émerger après une catastrophe d’une telle envergure? Va-t-elle réussir à renouer des liens d’intimité avec chacun de ses enfants?  Que lui veut Victor? Sera-t-elle capable d’apaiser les doutes et les angoisses qui la taraudent? Dans « Chimères », qui est A?  Qu’en est-il de son talent d’écrivaine?

The Notebook - production still                                                                    Dany, le fils (Ryan Gosling)

Pourquoi s’est-il expatrié à Lausanne? A-t-il raison de défendre l’attitude de sa mère? Son père a-t-il mis sciemment fin à ses jours? Que s’est-il passé avec Clotilde Hesme? Comment procède un artiste contemporain pour créer? « Two Black Lines On An Orange Sky », qu’est-ce que ça évoque?

5372832457_39794af715

Virginia, la fille (Cécile de France).

Que vient faire George Clooney dans cette histoire? D’où vient tout cet argent et que va-t-elle en faire? Pourquoi a-t-elle passé deux ans en prison? Pardonnera-t-elle à sa mère? Trouvera-t-elle une libération dans l’écriture? Arrivera-t-elle à endiguer sa révolte, sa colère face aux injustices de ce monde?

Panneau_litterature_et_cinema

« Vous connaissez sûrement l’histoire des deux chèvres qui sont en train de manger les bobines d’un film adapté d’un best-seller. Et une chèvre dit à l’autre : « Moi je préfère le livre. »« A.Hitchcock

Les six grandes catégories d’adaptation littéraires:

par Jean-Luc Lacuve (texte révisé le 01/09/2011)

  • L’analogie qui utilise le roman seulement en tant que point de départ. Ainsi l’amusant Bride and prejudice qui transpose Pride and prejudice à Bollywood en ne retenant de Jane Austen que l’attitude différente des jeunes filles devant le mariage.
  • L’adaptation romanesque qui se sert de l’œuvre littéraire comme un réservoir de personnages et de situations qu’il importe de valoriser.
  • L’adaptation condensation qui coupe des passages du roman, condense plusieurs passages et un seul, n’invente rien et sauvegarde toujours les passages les plus célèbres.
  • L’adaptation commentaire qui modifie le roman soit dans les détails en soulignant certains éléments soit en modifiant même sa structure générale.
  • L’adaptation littéraire qui fait entendre ou voir le texte pour rendre sensible le projet esthétique de l’écrivain.
  • L’adaptation transposition qui tente de rester au plus près de l’œuvre originale.

Analyse complète : http://www.cineclubdecaen.com/analyse/cinemaetlitterature.htm

blog-litterature-cinema

Publicités

2 réponses à “« Ultime adresse » de Claudio Ceni § Littérature et cinéma

  1. Pingback: « Violence  de Claudio Ceni | «CultURIEUSE·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s