Annette Messager (1943) § messages subliminaux

thumbs_annette-messager

Photo Anne de Vandière

Annette Messager, artiste plasticienne, étudie aux Arts Décoratifs de Paris jusqu’en 1968. Elle se passionne pour la collection d’art brut de Jean Dubuffet présentée en 1967 à Paris. Dès lors, elle utilise des matériaux usuels, dits « pauvres » : des peluches, des morceaux de tissus, des crayons de couleur, du plastique, qu’elle découpe, coud, colle, tricote et dessine. Elle s’approprie les objets familiers pour construire son  autofiction. Son oeuvre est marquée par les surréalistes et le féminisme des années 70. Mariée à l’artiste Christian Boltanski. (clicker ici)

Elle commence par collectionner des articles et des photos de magazine et débute dans le monde artistique en 1971 avec « Les pensionnaires », des moineaux empaillés et habillés de tricots. Ses travaux vont dès lors se présenter sous forme de cycles.

Le cycle « Annette Messager Collectionneuse »comprend les Albums-collections, une soixantaine, qui exposent sa mythologie personnelle et semblent dessiner la personnalité d’une « fausse » femme des années 60-70 : albums de recettes, photographies, journal intime, « les hommes que j’aime, les hommes que je n’aime pas », coupures de presse, etc. Toutes choses dérisoires qui composent les petits détails d’une vie.

2

Annette Messager, « Les approches » 1972

06-G38715lg

Annette Messager « Les Tortures Volontaires », Album-Collection No. 18, 1972. 86 gelatin silver prints. Individual and overall dimensions variable. Richard and Ellen Sandor Art Foundation © Artists Rights Society (ARS).

En 1973, une collection de proverbes et de clichés sur la  femme, brodée sur des mouchoirs: «Quand la fille naît, même les murs pleurent», «c’est la femme qui a fait pousser les cheveux blancs du diable», « Souvent femme varie, bien fol qui s’y fie »…

3S00219

Annette Messager, tissu brodé, 1974 Idées reçues et clichés sur la femme

 Elle questionne  le féminin sans s’engager sur le féminisme, très débattu à cette époque. Elle déjoue, plutôt malicieusement, et met ici en avant avec ironie un art plutôt méprisé: la broderie. L’écriture, les mots, les lettres sont essentiels dans son travail. Ils sont pour elle un substitut à l’impossibilité de représenter.

En 1974, elle compose le cycle « Annette Messager femme pratique » avec une série de planches décrivant en détail des activités manuelles.

Puis vient « Annette Messager truqueuse » (1975) qui prend forme dans un petit livre de format oblong intitulé La Femme et… publié à Genève par un autre artiste, John Armleder. Sur le registre de l’art corporel et de la manipulation d’images, il propose une série de photographies retouchées mettant en scène le corps féminin maquillé – le corps nu de la femme-artiste – où intérieur et extérieur, dessin et image photographique se confondent, soutenus par des légendes laconiques.

File1822

la-femme-et-1

Annette Messager, « La femme et la peur », 1975

File1824

Annette Messager, « La femme et l’opération », 1975

« Faire de l’art, c’est truquer le réel. » AM

« Annette Messager colporteuse » (1982), s’attache à présenter chimères et effigies, un cycle empreint de fantastique. Le côté ambivalent de l’enfance, son rapport au magique, le fantasme ou le fantastique, tout cela baigné dans l’art populaire raconte une histoire de l’artiste, de la femme, de l’être humain. Les jouets, poupées et peluches de l’enfance sont détournés, dépecés, mêlés. Ils évoquent, pour l’artiste, « des dépouilles, des petits cadavres de l’enfance auxquels on reste très attaché ».

 Annette Messager cherche à savoir où commence l’oeuvre d’art dans l’acte créatif.
am-chimery-2010-09-17-800x531

Annette messager, Chimères »

L’artiste cherche ici à traduire la fascination qu’exerce sur nous l’imaginaire. Depuis l’Apocalypse en passant par les contes de fées et la mythologie jusqu’aux visions du romantisme noir de Goya, nos cauchemars sont traversés par ces chimères.

tumblr_lf8jlnsbaa1qbzu7io1_500

Annette Messager, Mes petites effigies, 1990

Sentiment de malaise face à cet amoncellement de « doudous ». Le tragique et le comique se mêlent. Amulettes? Gri-gris?

A.Messager+mes+petites+effigies

Annette Messager, Mes petites effigies (détail), 1988. Chacune d’entre elles personnifie une passion ou un sentiment humain. Ici: protection.

p1040731

Annette Messager, « Faire des cartes de France », 2010.

Représentation de la France décalée composée de fragments de peluches, référence à l’enfance, à sa cruauté subie ou exercée.  Un univers qui relie l’art contemporain et la fascination de l’artiste pour l’art brut. (cf LaM, musée d’art moderne Lille métropole à Villeneuve d’Ascq)

am2

Annette MESSAGER, Mes vœux, 1989, H. 320 x 160cm (diam.) Collection du Musée d’Art Moderne, Ville de Paris

 Inspirée des ex voto vus dans les églises du sud, l’artiste assemble ces fragments de corps suspendus et nous rend voyeur. Suspendus par des fils, métaphores de marionnettes, attachés à nos pulsions, objets de désirs ou de dégoût.

 Pour en savoir plus sur l’artiste, voir l’interview d’Annette Messager par F.-C. Prodhon : clicker ici

65507458

Annette Messager, « Et Range Ta Chambre », 2007-2009. Avec badges imprimés

Annette Messager a remporté le Lion d’Or à la Biennale de Venise 2005. Son exposition « The Messengers », à la Hayward Gallery (Londres, 2009) clicker ici, préalablement initiée à Paris, est une rétrospective de son oeuvre où elle s’approche  d’une sorte d’inconscient collectif, qui parle de nous tous, mais également d’une culture en commun. Elle s’attache à fouiller derrière l’apparence des choses et nous en livre des messages…

…Messages Subliminaux?

Le mot subliminal veut dire « sous le seuil », en l’occurence, de la conscience. Le cerveau traite toutes les informations qu’il reçoit, qu’elles soient conscientes ou inconscientes. Nos émotions sont donc influencées, conditionnées par les répétitions entendues, senties, vues, cela de façon personnelle puisque chacun fonctionne différemment. L’impact des messages subliminaux reçus au travers des médias n’est pas scientifiquement prouvée et leur diffusion est maintenant illégale. Le pouvoir manipulateur des médias existe pourtant même sans avoir recours aux images subliminales.

Certains artistes ont fait passer leurs messages par le subliminal (visuel, auditif,…), mais on en trouve de multiples exemples étonnants dans les médias.

Voir le site très complet qui y est consacré et d’où sont tirées les images ci-dessous :

http://www.lesubliminal.fr

Par exemple, aviez-vous remarqué ceci :

image_365

image_380

Photo Philippe Halsman clicker ici

image_366Et avez-vous regardé en détail les personnages composant l’arrière-plan de l’album des Beatles « Sergent Peppers »?

image_426

Les personnages sont ceux dont se sont inspirés les Beatles

 

Publicités

13 réponses à “Annette Messager (1943) § messages subliminaux

    • A toi aussi! Je dois avouer que j’ai eu de la peine à « décrypter » son message. J’ai beaucoup lu sur son travail et failli abandonner jusqu’à ce que je saisisse le fil. Ou devrais-je dire le filet d’A-net-te?

  1. Bonjour, je m’intéresse à Annette Messager dans le cadre de travaux scolaire. Je m’intéresse plus particulièrement à l’oeuvre « Les tortures volontaires ». Néanmoins, je ne trouve aucune autre information sur cette oeuvre que celles que vous présentez ici. J’aurais aimé savoir d’il était possible que vous me transmettiez vos sources.
    Merci d’avance

    • Bonjour, je ne suis qu’une curieuse qui apprend en cherchant. J’ai trouvé toutes ces informations sur le net. Cet recherche datant de 18 mois, je ne peux vous en dire plus. Tous mes voeux pour votre travail et pour 2016!

  2. Merci encore pour cet article, je me régale à chaque fois. J’apprécie l’authenticité dans la recherche chez Annette Messager. Elle me rappelle beaucoup Louise Bourgeois sous certains aspects. Merci à toi 🙂

  3. Annette Messager, une de mes artistes préférées. J’ai eu plaisir d’aller plusieurs fois contempler son exposition au Centre Pompidou il y a quelques années, où elle présentait son oeuvre Casino, je m’asseyais sur un des bancs et restais fascinée par le mouvement de l’oeuvre et le voyage que je ne manquais pas de faire chaque fois en suivant le fil de son Pinocchio.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s