Frank O. Gehry (1929) § maisons folles

World Cup Trophy

Frank Gehry avec la coupe du monde de hockey qu’il a créée en 2004.

  Frank Owen Gehry, nom d’origine Goldberg, est un architecte américano-canadien de référence. Ses créations sont citées comme étant les plus importantes de l’architecture contemporaine. Issu d’une famille pauvre, il étudie à Toronto et l’architecture en Californie (1949-1954)et, après un bref passage à Harvard School of Design (1956-57) et le  divorce d’avec sa première épouse, il entame un grand voyage d’étude et découvre la culture européenne. Il travaille pour plusieurs cabinets d’architectes.

En 1962, il ouvre sa propre agence d’architecte en Californie. Entre 1969 et 1973, il lance sa marque de meubles design en carton « Easy Edges ».

wiggle-chair-frank-gehry-vitra-1

Frank O. Gehry, « Wiggle chair », 1972

Avec les bénéfices de ses ventes de meubles, plus enclin à la construction d’immeubles, il remodèle son pavillon rose de Santa Monica, une construction de 1920 achetée avec son épouse Berta en 1977. Il y ajoute une enveloppe métallique avec des matériaux pauvres tels que tôle ondulée, contreplaqué et treillis. Une maison en constante évolution où il habite toujours. De style déconstructiviste, cette création attire l’attention de ses pairs sur sa démarche et la reconnaissance devient internationale au début des années 80.

« We are in a culture made up of fast food and advertising and throw-away and running for airplanes and catching cabs – frenetic. So, I think that those possibilities are more expressive of our culture than something finished. »FG

gehrymaisonL’architecture japonaise a fortement marqué son parcours, il parle de « la simplicité et l’humilité de ses structures ». Il recherche, comme beaucoup de grands artistes, l’essence des choses. La carpe et ses mouvements ondulants, celle que sa grand-mère gardait dans la baignoire avant de la cuisiner lorsqu’il était enfant, l’a inspiré durablement.

20081120_165749_gehry

Dessin de FG pour la journée du 20 novembre (Droits de l’enfant).

Du cerveau de Gehry, l’idée passe directement à sa main à travers des esquisses gribouillées (un unique trait de stylo), et ensuite à la maquette, bien avant d’être numérisée. Il est, dans son processus créatif, proche des artistes peintres et sculpteurs qu’il côtoie. La singularité des matériaux utilisés, les formes organiques, froissées, asymétriques, courbes de ses constructions, les plans inclinés, les plis, etc. ont bouleversés le clivage entre art et architecture. Ses réalisations, toutes citadines, en font de plus un urbaniste de premier plan. Une recherche d’humanisation du bâtiment qui en fait un « constructeur expressionniste ».

« Nous disposons d’une nouvelle technologie, de nouveaux outils, comment ne pas perdre cette humanité, cette pensée »FG.

frank-gehry-sketch-via-Gehry-Partners

 De plus, il met en scène expositions et opéras (Don Giovanni en 2012 au Walt Disney Concert Hall qu’il a lui même conçu), assure un programme d’éducation à l’art pour des jeunes défavorisés et enseigne à la prestigieuse université de Yale

686540-gehry

Chiat/Day Building, 1985-1991, Los Angeles, Californie, Etats-Unis (esquisses et maquette). En collaboration avec le couple d’artistes Claes Oldenburg et Coosje Van Bruggen.

Vitra_Design_Museum

Vitra Design Museum (1987-1989), Weil-am-Rhein, Allemagne. Première réalisation en Europe.

guggenheim-portrait

Guggenheim Museum Bilbao, (1991-1997), Espagne.

Guggenheim_Bilbao_Croquis

Croquis de Frank Gehry pour le musée de Bilbao.

ob_e1d307_frank-gehry-hotel-marques-de-riscal-19

Hotel Marqués de Riscal, 1999-2006 (réalisé) Alava, Espagne Photo : Thomas Mayer. Vignobles de la Rioja, auvents en titane et acier sur volumes cubiques de pierre.

052250vs1x1aqveidesllz

Fondation Louis Vuitton (2005-2014), Paris. Enveloppe composée de 3600 panneaux pour les 12 voiles de verre.

Impossible de trouver le nombre exact de réalisations produites par ce fascinant architecte, toutefois un membre de la Google Earth Community a localisé ses constructions sur la carte mondiale.

fg10

Pas de lien trouvé…

Un article complet sur l’exposition au centre Pompidou et les travaux de Frank O. Gehry et un entretien avec l’architecte en fin d’article:clicker ici

exposition-frank-gehryLien du Centre Pompidou : clicker ici

De plus,  un film (2006) a été tourné sur Frank O. Gehry par son ami Sydney Pollack intitulé Esquisses :

18656820Frank O. Gehry, prix Nobel d’architecture 1989, désire humaniser la modernité.

   André Bloc (1896-1966), architecte et sculpteur français a déclaré : « Si nous acceptons quelques centaines d’architectes de réputation internationale, nous sommes dans l’obligation de constater que, dans le monde entier, les oeuvres des urbanistes et des architectes atteignent une banalité d’expression désespérante. (…) Nous disposons non seulement d’immenses ressources techniques, mais aussi d’artistes qualifiés. Il est important que les artistes contemporains participent à l’élaboration du milieu urbain et à la création de nouveaux sites et jardins (…)« . Selon lui, l’appel aux plasticiens améliorerait le niveau de l’expression architecturale.

Comme Frank O. Gehry l’a fait pour son pavillon, les architectes construisent et transforment leur habitat selon leurs rêves les plus fous!

Maisons folles d’architectes artistes:

4efa4e34c02ab

« Steel House » de l’architecte et peintre Robert Bruno au Texas clicker ici

maisonantoniobeninca800

« Maison bulle » de l’architecte Antonio Beninca dans la Loire. clicker ici

nautilus-FL

« Nautilus house », Javier Senosiain (Bio-architecture), Mexico.clicker ici

facade-nord

Le palais idéal du facteur Cheval, Hauterives clicker ici

Advertisements

7 réponses à “Frank O. Gehry (1929) § maisons folles

  1. Pingback: Frank O. Gehry (1929) § maisons folles | L...·

  2. Pingback: Cinq grands lieux d’expositions à Paris § visites de musées | CultURIEUSE·

  3. Dieu que c’est laid et sans harmonie, lourd et déstructuré, gratuitement, et ne donne absolument pas envie de vivre dans de tels espaces. Produit d’un mental pas très équilibré…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s