Sophie Bouvier Ausländer (1970) § Interstellar

2013sophie-bouvier-auslaender_portrait19

Sophie Bouvier Ausländer. Photo Christophe Voisin, 2013.

Sophie Bouvier Ausländer est une artiste plasticienne suisse exerçant à Lausanne.

site de l’artiste : http://www.hotelausland.com

Elle a suivi la formation de l’école cantonale d’art de Lausanne (ECAL) , puis à Bruxelles (École nationale supérieure d’arts visuels de la Cambre) et à Londres (Central Saint Martins College of Art&Design).  Après avoir exploré le tissu (intelligent et programmable), c’est le papier, support commun de la littérature et des cartes de géographie, qui devient pour elle un de ses matériaux privilégiés pour son aspect pratique d’utilisation (passage 2D à 3D par exemple). D’autres moyens (Néon, plâtre, terre, barbelé, polystyrène, polyester) sont aussi présents.

WEB_Sophie Bouvier Auslander, Hotel Ausland, installation au sol, neon, laiton, 2012-2014, vue de l'exposition PersogEspace Echallens 13--672x359

Sophie Bouvier Ausländer, «Hotel Ausland», 2012-2014. Installation au sol, néon, laiton. »il signifie l’ailleurs que nous pouvons à tout instant choisir d’habiter. »SBA

Son patronyme (Ausländer signifie étranger) donne le ton à son projet artistique : les territoires, l’ailleurs que nous pouvons choisir d’habiter. L’identité cartographiée qui inclu l’héritage et la généalogie. Reconstruction après destruction : des copies de paysages du 19ème-20ème à l’acrylique sur du tyvek sont détruites et recomposées. Un nouveau monde est recréé à partir de celui qui est à portée de main.

phoca_thumb_l_sba-hritage-2009-web

Sophie Bouvier Ausländer, « Héritage », 2009

 « Si nous héritons bien d’un monde donné, nous pouvons aussi le construire, le transformer et le déplacer dans l’univers des propositions, ne fussent-elles qu’artistiques. » SBA

Et donc créer, composer, sculpter d’autres mondes possibles. Les matériaux de départ constitués de cartes géographiques, textes imprimés, peintures sont remaniés, recouverts partiellement, découpés, froissés, transformés.

En 2010 à Genève, lors d’une exposition urbaine (Escales), elle déchire 160 drapeaux de pays différents en lanières, les noue et tisse une sorte de cocon autour d’un abribus. De la déconstruction du drapeau à la construction de l’installation « Liés-déchirés », l’artiste évoque ici l’obligation des immigrés de déchirer les liens d’origine pour éventuellement en nouer de nouveaux en pays d’accueil.

bouvier_4860

  En 2010, exposition personnelle à l’Attrape-Couleurs à Lyon (espace d’exposition d’art contemporain associatif ).

    Voir la vidéo : clicker ici

map_carton_bouvier_finale-1

Exposition à voir jusqu’au 23 novembre 2014

carte-blanche-p4-1

Sophie Bouvier Ausländer, « Carte blanche », 2012

no-comment-11

Sophie Bouvier Ausländer, « No Comment », 2012 (cartes du monde en lanières)

p1060369

Détail de « The World », 2012-2014, Caldic Collectie, NL, photo: Dominique Hugon.

skin-detail-11

« Skin », site specific wall installation, Slade Research Centre, London, IMMATERIAL group show, Februray 2014, ink on tracing paper, 400 x 700 cm, image Florian Roithmayr

Composée de morceaux de papiers calques, l’oeuvre « Skin »crée un effet de matière intense malgré la légèreté du matériau.

Oeuvre exécutée in situ pour le musée de Pully, Sophie Bouvier Ausländer propose une salle emplie de boules de terre cuite  formant un monde galactique façonné de ses mains: « Scintillation ».

Entre volume qui s’aplatit et dessin-sculpture, entre transparences et intensité,  entre déconstruction et reconstruction, l’univers fictionnel de l’artiste invite au voyage intérieur, qu’il soit stellaire, organique, géographique ou sensoriel.

remake-free-5

Sophie Bouvier Ausländer, « Remake », 2013, ink on paper, 148 x 96 cm

B11NDixIEAAt-rs

Sophie Bouvier Ausländer, « Remake », Exposition « Hotel Ausland » Pully, 2014. Photo @BickAndrew

hotel-ausland

Publication sur le travail récent de l’artiste. Autour de six textes critiques. (2014) co-édition Infolio / L’APAGE

«En physique ou en philosophie, les concepts de mondes possibles ou de multivers se fondent sur l’intuition que les choses pourraient être autrement. Mon travail part de la même intuition: l’irruption du champ des possibles prend des formes multiples qui, pour certaines, sont transcriptibles par le dessin» (Sophie Bouvier Ausländer).

Le terme multivers désigne l’ensemble de tous les univers possibles, parmi lesquels notre univers observable. Il existe différentes théories à ce sujet, dont celle des cordes : une infinité d’univers à quatre dimensions coexisteraient dans des branes (clicker ici ) différentes où il serait possible, théoriquement, de les détecter.

4d22f0c3eb5d92f2464b45b115a70671Le site Futura Sciences propose une analyse de ces phénomènes : clicker ici

La science-fiction a trouvé là un thème fabuleux à exploiter. Le film « Interstellar » de Christopher Nolan(2014) tente une entrée dans cet univers virtuel : Dans un futur proche, la terre est devenue invivable pour l’humanité. Un groupe d’explorateurs interstellaires utilise un vaisseau spatial pour franchir un trou de ver qui permet de parcourir des distances fabuleuses afin de trouver une nouvelle planète à coloniser. Par la théorie des cordes, le héro trouve le moyen de faire passer un message à travers l’espace-temps en utilisant la gravité, message qui permet de résoudre une équation pour réaliser l’évacuation de la terre. Invraisemblable? Scientifique? Utopique? Magique? A chacun de s’interroger sur d’autres mondes possibles…

Photo-Interstellar-8

Le site du film : http://www.interstellarmovie.net/

189183

Un des mondes du film.

2013sophiebouvier

Sophie Bouvier Ausländer, « Plis », photocopies, 2013. Un des mondes de Sophie…

Dès le 16 février 2017, l’oeuvre « Manières de faire des mondes » de Sophie Bouvier Ausländer, sera visible au Gymnase de Renens, av. du Silo 1, CH – 1020 Renens. Elle est composée de 1’200 livres différents sur l’art nichés dans un mur de béton, librement consultables. Il s’agit d’un pour-cent culturel de l’Etat de Vaud.

a90631e6-0f57-424b-b7d9-54ae2ebe901b

Sophie Bouvier Ausländer, « Manières de faire des mondes »: 2013-2016, art intégré à l’espace public, Gymnase de Renens, pourcent culturel du Canton de Vaud, concours remporté en 2013.

 

Publicités

4 réponses à “Sophie Bouvier Ausländer (1970) § Interstellar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s