Elsa von Freytag-Leringhoven (1874-1927) § tenue correcte

55c8d63a1d00002f00144567

« Madness and truth are the same. » Elsa

La baronne Elsa von Freitag-Leringhoven est une artiste dadaïste d’origine allemande. Surnommée Dada Baroness, on a dit d’elle qu’elle était la seule qui « s’habille Dada, aime Dada et vit Dada » (Jane Heap).

Elle s’émancipe à 18 ans quittant un père abusif, syphillitique de surcroît, après la mort de sa mère. Elle rejoint Berlin, hébergée par une tante et étudie l’art et le théâtre. Elle chante en tant que choriste. Elle fait preuve d’une indépendance d’esprit et de corps hors du commun en ayant diverses aventures et voyage durant deux ans en Italie avec un compagnon. En 1896, elle suit un traitement contre la syphillis. Un premier mariage en 1901, un second en 1907, une vie nomade en Europe, puis arrivée aux Etats-Unis où elle est abandonnée par son mari, Mr Greve.

nytpittsb17se1910

Article d’un journal datant de 1910.

Elle se retrouve à New York et épouse le Baron Leopold von Freitag- Leringhoven en 1913, un noble désargenté de dix ans son cadet qui se suicide en 1919. A-t-elle seulement pensé à divorcer du précédent?

vonFreytagLoringhoven_Limbswish

Baroness Elsa von Freytag-Loringhoven (German, 1874-1927). « Limbswish », ca. 1917-1918. Metal spring, curtain tassel, and wire mounted on wood block.  (35.6 x 19.1 cm). Mark Kelman, New York

Francis_Picabia,_Dame!_Illustration_for_the_cover_of_the_periodical_Dadaphone_n._7,_Paris,_March_1920

Francis Picabia, illustration pour le périodique Dadaphone, 1920

A Greenwich Village, nombre d’artistes européens ayant fui la guerre se rassemblent. Dès 1918, Elsa rencontre Man Ray et Marcel Duchamp. Celui-ci écrit à sa soeur Suzanne que l’idée de la « Fontaine » vient d’une amie (la Baronne?). Elle publie un poème dédié à Marcel Duchamp intitulé « Love-Chemical Relationship ». Et ses portraits:

Elsa05

Baroness Dada, « Portrait de Marcel Duchamp », 1915 ou 1920?

Baroness+Elsa+-+Marcel

Elsa von Freytag-Loringhoven, « Portrait of Marcel Duchamp », 1919, Collage, pastel, and ink on board 31 x 46 cm

 

DP137411

« God » Baroness Elsa von Freytag-Loringhoven and Morton Schamberg, 1918

Elle acquiert une certaine « Dada crédibilité » en créant des sculptures Ready Made d’objets trouvés ou volés et en publiant des poèmes dans des magazines d’avant-garde, tel The little Review, dont un « Portrait de Marcel Duchamp »,vol.9,n°2, 1922. Lire queques-uns de ses poèmes en anglais.

33941u.preview

1922. New York. « McRay (écrivain jamaïquain) and Baroness v. Freytag. » Claude McKay. George Grantham Bain Collection

Elle fait de son style de vie une performance en elle-même, se rasant la tête, usant de rouge à lèvres noir, se baladant dans des tenues extravagantes avec cinq chiens en laisse ou se coiffant de couvre-chefs improbables tout en déclamant ses poèmes dans la rue. La nudité est comme un costume pour elle et elle n’en conçoit aucune gêne. Ezra Pound écrit un poème Dada sur elle. William Carlos William l’admire, puis la craint suite à une tentative de séduction excessive de sa part. En 1921, Man Ray et Duchamp tournent un film intitulé « La Baronne se rase le pubis », film détruit au moment de son développement.

Elle devient une personnalité marquante de l’excentrique Greenwich Village.

img-elsa-2_123317682405

Mais le mouvement Dada se termine dans les années vingt et Elsa finit par s’en retourner à Berlin en 1923. Elle passera trois ans dans la misère et les asiles psychiatriques de l’après-guerre. Elle réussit à réunir une somme pour retourner à Paris. Malheureusement, elle a vieilli, perdu de sa flamboyance. Les amis s’éloignent d’elle et elle meurt d’asphyxie au gaz dans sa chambre à l’âge de 53 ans.

“ My mind is on rebellion. Permit me, oh permit me to rebel ! ”, Elsa von Freytag-Loringhoven, 1925.

IMG_0907

PORTRAIT OF BERNICE ABBOTT c. 1922-26 by Baroness Elsa Von Freytag-Loringhaven

 La Baroness est une version extrême pour l’époque d’une femme marginale et avant-gardiste. Elle ose plus que les hommes modernistes de son temps et son attitude préfigure des performances et du Body Art féministe. Elle affiche ses amitiés intenses et parfois orageuses avec des écrivains et artistes lesbiennes comme Margaret Anderson, Jean Heap, Berenice Abbott et surtout Djuna Barnes.

fig1

Note à Djuna Barnes,

Irene-Gammel-Die-Dada-Baroness-Das-wilde-Leben-der-Elsa-von-Freytag-Loringhoven-31820

Biographie publiée par l’historienne Irene Gammel en 2002. une compilation de ses poèmes est sortie en 2011 « Body sweat ».

Citation de George Biddle, peintre pour lequel elle pose en 1917 :

« D’un geste royal, elle fit glisser les pans d’un imperméable écarlate. Elle se tenait devant moi toute nue — ou presque. Sur les tétons, il y avait deux boîtes de conserve de tomates retenues par une ficelle verte autour de son cou. Entre les deux boîtes pendait une très petite cage à oiseau avec à l’intérieur un canari déconfit. Un de ses bras était couvert du poignet à l’épaule d’anneaux de rideaux en celluloïd, qu’elle admit plus tard avoir chapardé dans un magasin de meubles Wanamaker. Elle enleva son chapeau qui avait été orné avec goût mais discrétion de carottes dorées, betteraves et autres légumes. Ses cheveux étaient coupés ras et teints en vermillon. »
e24484fcac6ea8a8fa70bb4e5c9c781a

Baroness Elsa von Freytag-Leringhoven

 Fragments de poèmes :“ Je fouille la poubelle dans le square, les pigeons se posent sur mes miettes de pain — résolue à retourner dans ce bouge puant et clandestin pour prier Marcel (Marcel Duchamp) de m’aimer avec de l’argent pour de la soupe juste un bol — le cœur plein d’espoir, je rentre, par les rues marquées de merde de cheval — on est en 1919 quand même, la guerre est passée et la locomotion animale aussi — à travers les cris de rut des pneus d’automobile, mon boa emprunté traîne, cage à oiseau attachée, dans les effluves — je puerai autant qu’elles des odeurs de graisse des rues de la ville. New York. Un exil en marchant ici je serais toujours — seule ”
Les poèmes de la Baronness ne sont pas encore traduits.
1917ca_Elsa-von-Freytag-Loringhoven-383x500

Theresa Bernstein,  » The Baroness », 1917

Les outrances vestimentaires de la Baronness ne font-elles pas penser à celles de Lady Gaga dont les extravagantes tenues font la Une des journaux?
lady_gaga_robe_rouge_lunettes

315926-lady-gaga-diapo-4Mais c’est quoi au juste une tenue correcte?

Les contraintes vestimentaires sont-elles toujours d’actualité? Le vêtement donne une image sociale de la personne, il a donc une signification importante.  Les tribunaux ont eu à connaître à plusieurs reprises des litiges entre un salarié, qui invoquait le droit de s’habiller comme il l’entendait, et son employeur qui estimait que l’allure vestimentaire de son salarié portait atteinte à l’image de l’entreprise.  Qu’en dit le code du travail français?

UBS, la banque suisse a été jusqu’à éditer un manuel de 44 pages pour apprendre à ses salariés suisses à afficher une « apparence impeccable » ! Ainsi, ce guide donne des conseils concernant la coiffure, le repassage, la maquillage, le choix des chemises et des chaussures, le moment idéal pour se parfumer et la couleur des sous-vêtements….Téléchargement Dresscode UBS (tiré de http://rhconseilpme.blogs.com)

Les tenues masculines du mouvement, elles, n’étaient pas DADA du tout!

download

Publicités

Une réponse à “Elsa von Freytag-Leringhoven (1874-1927) § tenue correcte

  1. Je suis étonné de la proximité entre cette baronne et Anaïs Nin – qui allait dans un bal costumé avec des collants couleurs chair et des bouts de fourrure attaché au bout des tétons. Provocatrice et constamment en recherche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s