Biennale de Venise 2015 / Giardini et Arsenale

FWTUUNKSAB54579

IMG_0049

Notre hébergement (emplacement).

Après un court séjour à Venise lors de la Biennale, j’avais envie de présenter quelques oeuvres qui m’ont interpellée, touchée ou intriguée, parmi les 136 artistes venant de 54 pays différents (ici toutes les participations nationales). Ouverts de 10h à 18h, Giardini et Arsenale ne sont pas les seuls lieux à visiter et il faudrait y retourner pour la Punta della Dogana, le Palazzo Grassi et les multiples pavillons qui parsèment la ville.

20150513_182219Le curateur Okwui Enwezor instaure avec cette 56e Biennale, une réflexion sur les abus du capitalisme avec comme pivot central « Das Kapital » de Marx: « Il n’y a pas d’autre penseur dont les idées aient autant perduré aujourd’hui (…) Le Capital est une part fondamentale de notre drame contemporain »

IMG_0061Aux Giardini, le pavillon suisse, près de l’entrée, est investi par Pamela Rosenkranz : la première visite qui s’impose à nous (!). L’exposition dans le pavillon central  débute avec l’installation « Western Wall », ses valises de migrants et variations sur le mot FIN de Fabio Mauri (1926-2009), symbole de cette 56e Biennale selon le curateur Enwesor.

Quelques-uns des pavillons marquants (exposants) :

Le parcours particulièrement dense de l’Arsenale commence par l’alliance des oeuvres de Bruce Nauman (mots/néons) et Adel Abdessemed qui revisite les nympheas.

Et un vrai coup de coeur pour le pavillon argentin et le travail saisissant du sculpteur Juan Carlos Distéfano :

IMG_0270

Sarkis (Turquie) « Respiro » : reflets vénitiens… (photo : Jolo)

Publicités

9 réponses à “Biennale de Venise 2015 / Giardini et Arsenale

  1. A reblogué ceci sur Coquecigrues et ima-nu-ageset a ajouté:
    Une deuxième fois – n’est pas coutume, je me permets à re-bloguer un article d’une blogueuse qui m’ouvre les yeux sur la biodiversité artistique. Je suis, moi-même, un peu moins curieux de certains courants artistiques de notre siècle – mais je trouve sur son blog souvent des artistes que j’aurai eu tord d’ignorer…. Comme ici J.C. Distéfano….. Je vous souhaite un beau voyage à la Biennale de Venise et une bonne journée…

  2. Cherchant le nom du sculpteur argentin admiré à Venise, je tombe en 1er sur votre blog (merci google). Il est intéressant de comprendre pourquoi ce sculpteur détonne autant dans l’environnement « Artistique » de la biennale. Ce n’est pas par hasard qu’il est exposé dans un pavillon national. Il représente tout ce que Enwezor, le commissaire de la Biennale, déteste. Il y aurait toute une étude comparative à faire entre les pavillons et l’exposition stricto sensu. Le choix d’Adrian Piper pour le Leone d’oro est l’exemple le plus significatif de l’orientation de cette Biennale.

    • Merci pour votre commentaire. Je ne suis pas aussi renseignée que vous sur les tenants et aboutissants de cette manifestation qui, pour ma part, m’a ravi par sa variété et dont je découvrais l’ambiance stimulante pour la première fois…Je n’ai guère trouvé d’information sur ce sculpteur, j’en suis désolée: ses oeuvres exposées m’ont profondément touchées.

      • Quoi qu’il en soit du « curator » et de ses intentions (à la réflexion, il s’est quand même montré assez éclectique), bravo pour votre article, vos photos, leur mise en page : un vrai travail de pro. Et si, en plus, vous passez votre vie sur un bateau, vous êtes quelqu’un de tout-à-fait remarquable 🙂

        A suivre, bientôt, un article sur la Biennale qui pourrait vous intéresser.

    • Merci de me l’avoir signalé, j’ai eu du plaisir à le lire. Je n’adhère toutefois pas à votre jugement sur l’oeuvre exposée de Hirschhorn:je l’ai trouvée magnifique. Et gratuite, c’est-à-dire sans l’ombre d’un concept, ce qui chez lui est inhabituel. Juste esthétique, tout en étant constituée des matériaux jetables traditionnels de cet artiste. Comme quoi, le beau est toujours subjectif. J’ai lu au moins une apologie du travail de Sarah Lucas qui m’a semblé hideux et vain.

  3. Pingback: Arsenale : Quelques Pavillons nationaux | CultURIEUSE·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s