Mohamed Arejdal (1984) § Randonnées marocaines

itnan_fi_wahed_portrait_mohamed_arejdal_maroc_2009

Mohamed Arejdal, « Itnan fi wahed » (un en deux) autoportrait, 2009. Photo Khalid El Bastrioui.

Mohamed Arejdal, né à Guelmim dans le sud du Maroc, fut un des 14 artistes plasticiens invité en 2014-15 par l’Institut du Monde Arabe pour l’exposition « Le Maroc contemporain« . Il utilise aussi bien l’installation que la vidéo, la performance, la sculpture ou la photographie.

maroc_0Après avoir échoué au concours d’admission d’une école d’art et ainsi vu son rêve de devenir artiste dans son pays s’effondrer, Mohamed Arejdal décide de quitter le Maroc à l’âge de 17 ans et de rejoindre clandestinement une Europe idéalisée, via les îles Canaries. Un voyage qui se conclut rapidement par un séjour en prison espagnole et son renvoi. De retour au Maroc, soutenu par sa famille dans sa volonté d’intégrer une école d’art, il décide de reprendre ses études, passe son bac et est admis à l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan en 2005.

003416696

Editions Steinkis, 2015

L’histoire du périple de Mohamed Arejdal est racontée avec talent dans cette bande dessinée de Cédric Liano. Amazigh veut dire homme libre en langue berbère.

Son installation Khoutoua (le pas) est remarquée et on lui offre une participation à la Biennale des jeunes artistes de la Mediterranée dans les Pouilles (Italie). Cette oeuvre est constituée des croquis de trajets agrandis que l’artiste demande aux gens pour lui indiquer son chemin. L’entraide gratuite, le rapport de l’analphabétisme aux objets de l’écriture, l’espace et le territoire sont quelques-uns des thèmes abordés dans ce travail.

La performance filmée ci-dessus intitulée Khaliati (ma cellule) le montre en train de tisser autour de lui les bandes vidéos de scènes de son atelier, sa maison ou son entourage, qu’il déchire ensuite pour aller à la rencontre de l’Autre.

« J’explore ainsi la manière dont nous habitons des espaces, dont nous partageons des territoires et par dessus tout la manière dont ces paramètres reconfigurent sans cesse notre rapport à l’Autre » Mohamed Arejdal

La rencontre, la tradition, les histoires vécues, la figure humaine et sa représentation par les individus semblent être les thèmes dominants son travail. Ses réalisations sont les traces des chemins qu’il emprunte pour y parvenir. Les espaces publics, les territoires partagés sont ses ateliers. Les concepts artistiques de Mohamed Arejdal sont toujours en lien avec la nature humaine et ses problématiques sociales. La cartographie de son travail, renouvelable et modifiable à l’envi, est à l’image du monde, mais aussi à l’image de tout un chacun.

ouvrir ici le pdf du portfolio de Mohamed Arejdal, vous y verrez les photos et commentaires de son travail.

drapeau-amazigh

Drapeau Amazigh officialisé en 1998. Bleu comme la mer, vert comme les montagnes et les vallées, jaune comme le désert et lettre Z berbère.

L’immense diversité des paysages du Maroc est propice à de magnifiques randonnées. Les montagnes occupent plus des deux tiers du territoire marocain et ses plaines fertiles, irriguées par des cours d’eau, permettent de belles cultures. Le désert de sable et de pierres s’étend jusqu’à la frontière algérienne au sud du pays. Le Maroc est le pays qui comprend plus grand littoral du continent africain avec ses côtes bordant la méditerranée et l’océan Atlantique.

Quelques photos personnelles des quatre treks marocains inoubliables que nous avons eu le bonheur de partager entre amis avec notre très cher guide et ami Brahim Bénichou, http://anmoune.com/

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Allez, exceptionnellement un peu de publicité. Brahim Bénichou est installé à Marrakech. C’est un berbère né au pied du massif du Mgoun, près de la vallée Heureuse. Il y retourne au moindre temps libre! Il est formé en 1985 par les guides de hautes montagnes français, en collaboration avec le CRET a Briançon et le Centre de Formation du Métier de Montagne Marocain. Son professionnalisme et la connaissance parfaite de la culture de son pays en font un guide hors-pair, à l’écoute des besoins et des désirs des participants. Il adapte ses projets de randonnées à tous les niveaux, enfants compris!

id0gthsjfxqlhp-o0ponzdmjgegctegzxaefysuv6rc

Randonnée de la vallée des Roses

Advertisements

3 réponses à “Mohamed Arejdal (1984) § Randonnées marocaines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s